En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Un collègue publie " Lumières épicuriennes au XVIIe siècle"

Par David Gay, publié le dimanche 10 mai 2020 14:42 - Mis à jour le dimanche 10 mai 2020 14:42
lumières épicuriennes 17e.jpg
Assez rare pour être souligné, un de nos collègues publie ! L'ouvrage s'intitule " Lumières épicuriennes au XVIIe siècle". Certains chapitres sont en résonance avec les programmes de français et d'HLP.

De La Mothe Le Vayer à Molière et à La Fontaine, un épicurisme diffus se propage dans l’espace de la République des Lettres et constitue l’arrière-fond du paysage littéraire du XVIIe siècle. Quelle est la fonction des philosophèmes épicuriens dans les oeuvres de ces trois auteurs ? Ne s’agit-il que de simples éléments décoratifs ? La doctrine épicurienne affiche, sur la définition du plaisir, sur la mortalité de l’âme et sur la négation de la Providence, des idées qui heurtent de front les dogmes chrétiens. Comment les auteurs reprennent-ils à Épicure et à Lucrèce leur thérapeutique des craintes et leur morale du plaisir ? Comment accueillent-ils des idées et des valeurs hétérodoxes dans le monde chrétien qui est le leur ? La cohérence libertine de leur propos semble se construire, discrètement mais sûrement, sous le patronage de Lucrèce.

Pour joindre l'auteur : Bruno.Roche@ac-clermont.fr